Le coût des implants capillaires

C’est déjà un premier pas de vouloir se faire implanter des bulbes capillaires mais il est tout d’abord important de se renseigner plus en profondeur à propos de tout ce qui concerne l’opération.

Dans les autres pages, vous avez pu choisir les lieux  qui semblent vous convenir le mieux ainsi que la méthode la plus adaptée à votre calvitie; maintenant, il est temps d’en apprendre plus quant aux prix proposés de manière générale.

Comment le coût est-il calculé ?

En fonction de la technique d’implantation utilisée et du nombre de greffons à réaliser, c’est le chirurgien ou le dermatologue qui choisit le prix qu’il appliquera au final.

Certains d’entre eux préfèrent demander un tarif proportionnel au nombre de bulbes réimplantés tandis que d’autres optent plutôt pour un prix forfaitaire.

Ce choix est propre à chaque spécialiste; il est donc normal que les prix de certains médecins que vous avez éventuellement consultés soient quelques peu différents les uns des autres.

Quel est le prix moyen selon chaque méthode opératoire ?

Comme cité dans les autres pages du site, il existe deux grandes techniques d’implantation capillaire. Le choix du mode d’opération dépend principalement de la surface de la zone à couvrir.

Si elle est petite, il est préférable d’opter pour la greffe FUE; si elle est plus importante, il est recommandé d’avoir recours à la méthode FUT, aussi appelée “méthode de la bandelette”.

Voici les prix pour chacun des types de greffe:

Technique Nombre de greffons* Tarif TTC**
 Greffe FUE  500 3000€
 1000 6000€
2000 12000€
 Greffe FUT  500 2000€
1000 4000€
2000 8000€

* 1 greffon équivaut environ à entre 1 et 4 cheveux

** TVA = 20%

A noter que ces tarifs sont approximatifs et peuvent donc varier en fonction du médecin et du pays dans lequel l’opération est réalisée.methode-technique-implant-capillaire-fut-fue-operation

Faut-il prévoir des coûts supplémentaires ?

Il est nécessaire de savoir qu’une seule opération suffit rarement à traiter une calvitie importante.

La plupart des professionnels conseillent donc d’effectuer une deuxième implantation par la suite. A savoir que les résultats ne montrent clairement qu’au bout d’un an après avoir été opéré, attendez un peu avant de douter et de décider de réaliser un nouveau traitement.

Concernant les soins post-opératoires, il ne faut pas du tout s’en soucier ! En effet, il n’est pas nécessaire de dépenser des sommes astronomiques dans des crèmes ou des shampoings adaptés car les produits que vous utilisiez avant votre chirurgie conviendront tout à fait.

Réponses aux questions courantes

  • Puis-je faire un prêt pour payer mon opération ?
    • Bien évidemment ! Plusieurs agences de crédit proposent des prêts sur mesure afin de financer chacune de vos chirurgies esthétiques.
  • L’implantation est-elle remboursée par la sécurité sociale ?
    • Non, sauf si c’est à visée non esthétique. Si le manquement capillaire est dû à une brûlure, une cicatrice ou encore une maladie, l’opération peut être remboursée.