Qu’est-ce que les implants capillaires ?

Quand la calvitie apparaît et qu’elle devient importante, tous les moyens sont bons pour essayer de la cacher.

Les premières alternatives qui nous viennent en tête sont de se raser complètement la tête en prétextant une nouvelle envie capillaire, d’acheter une perruque, etc.

Mais avez-vous déjà envisagé de vous faire réimplanter de vrais cheveux afin de retrouver une chevelure saine et de qualité ?

Dans cet article, nous allons vous présenter les implants capillaires; une solution non négligeable contre la calvitie.

Qu’est-ce que les implants capillaires ?

Ce sont des bulbes de cheveux prêts à être implanter dans les zones dégarnies du crâne du patient.

Ces greffes proviennent du patient lui-même et sont prélevées de l’arrière de sa tête.

Cette extraction des bulbes est effectuée de deux manières différentes et chacune d’elle est choisit à partir de plusieurs critères tels que la taille de la zone à couvrir, le sexe du patient, son âge, etc.

Quelles sont ces principales méthodes d’opération ?

L’on cite deux grandes techniques: la greffe FUT et la greffe FUE. La FUT consiste en le prélèvement d’une bandelette horizontale de plus ou moins un centimètre de large provenant de l’arrière du crâne.

Celle-ci s’étend sur une longueur de 12 à 23 centimètres c’est-à-dire que la bande prélevée relie à peu près les oreilles l’une à l’autre.

Découpée sous anesthésie locale, elle est ensuite micro-coupée pour récupérer les bulbes. Ceux-ci sont ensuite redistribués sur les zones dégarnies.

Finalement, le chirurgien referme la zone de prélèvement à l’aide de points de suture, ce qui laisse une fine cicatrice d’un millimètre de large.

La FUE (Follicular Unit Extraction), quant à elle, est une technique consistant en le prélèvement de bulbes à même le scalp pour ensuite les réimplanter dans les zones à couvrir.

L’extraction des bulbes est réalisée à l’aide d’un foret chirurgical de 0,7 à 1 millimètre de diamètre.

implant-capillaire-fut-fue-laser-micro-greffe

D’autres procédés d’implantation

Une fois les bulbes prélevés, il est temps de les redistribués sur les zones dégarnies. Pour ce faire, il existe trois grandes méthodes différentes:

  • les micro-impacts: ils consistent en de petits trous réalisés à l’aide d’un punch, d’un diamètre se situant entre 0,7 et 1,2 mm. Le retrait des fines parties de peau, effectué de manière cylindrique, permet de diminuer la taille de la zone découverte;
  • les micro-fentes (ou micro-incisions): de petites coupures sont réalisées sur la partie chauve du crâne avec un petit scalpel. Ensuite, les greffes de taille équivalente sont implantées. Ces petites incisions permettent de ne pas abîmer la racine des cheveux car elles sont très fines et réalisées dans le sens de la pousse;
  • le laser: créé à partir de dioxyde de carbone, il permet d’implanter des bulbes capillaires dans de petits trous ou des fentes. L’avantage est qu’il n’y a, pour ainsi dire, aucun saignement; pratique pour donner au chirurgien une meilleure vision des zones à traiter.

Conclusion

Vous pouvez constater que les implants capillaires constituent un sujet important et complexe; il y a énormément à apprendre sur le domaine aussi bien au niveau des différentes techniques d’opération que sur les procédures en elles-mêmes, etc.

Notre but est de vous informer afin que vous puissiez vous forger une idée de ce secteur mais il est primordial de consulter un expert avant de prendre une décision.